Durant la première année de sa vie, l’alimentation du bébé et ses besoins nutritionnels changent au fur et à mesure qu’il grandit. Tout commence par l’allaitement ou le biberon puis arrive le moment de la diversification alimentaire. Avant son 4ème mois, bébé n’a besoin que du lait maternel ou d’un lait de croissance adapté à son âge. Mais à partir de cela, que faut-il lui donner ? Et si on doit changer sa nourriture, qu’est-ce qu’il lui faut jusqu’à ce qu’il a 12 mois ?

Les besoins nutritionnels du bébé

Normalement, jusqu’à 6 mois, le poids du bébé fait le double de son poids à la naissance. Il doit être ainsi et c’est pourquoi les besoins nutritionnels sont très importants afin d’éviter les carences. Quand on donne au bébé son biberon ou quand on l’allaite ou son petit pot, il faut que ce soit régulier respectant son rythme biologique.
Avant le 6ème mois, les fonctions digestives et métaboliques du bébé n’atteignent pas encore sa maturité, c’est pourquoi, à cet âge, il n’a besoin que des aliments lactés. Et c’est avant 1 an que les apports nutritionnels journaliers d’un bébé sont les plus élevés. Et son régime journalier doit contenir de l’eau, de protéines, lipides et glucides, d’acides linoléique et alpha-linoléique et des minéraux et vitamines indispensables à sa croissance. Les besoins quantitatifs nutritionnels d’un bébé varient suivant le climat, la saison et ses habitudes.

Les aliments susceptibles de provoquer des allergies chez le bébé

Après avoir déterminé les besoins nutritionnels du bébé, il s’avère nécessaire de connaitre les aliments qui peuvent provoquer des allergies chez le bébé. C’est un phénomène qui survient pendant la diversification alimentaire. Ainsi, il faut commencer par les fruits et légumes et puis les céréales infantiles en évitant le lait de vache, les légumes secs et les aliments riches en fibre.